L'ostéopathie pour bébé
et nourrisson

Ostéopathie pour nourrisson et bébé

Le concept

L'ostéopathie pédiatrique est une des spécialisations en ostéopathie. Le public visé est le nouveau-né, le nourrisson et l'enfant. Pas tous les ostéopathes prennent  en charge les bébés, il est donc important de se renseigner auprès de votre ostéopathe. 

La grossesse, l'accouchement peuvent être des événements traumatisants pour le nouveau-né et la mère. En effet, pendant la grossesse ou l'accouchement par exemple, il a pu subir des compressions plus ou moins importantes au niveau des os du bassin de la maman qui peuvent ensuite entrainer des troubles fonctionnels comme des difficultés à la succion, une torticolis, une déformation des os du crâne... 

Souvent, les parents s'entendent dire qu'avec le temps, ces troubles disparaitront, ça peut être vrai pour certains en fonction de la forme du bébé, de sa force vitale et des types de pression qu'il a subit. Les nouveaux-nés ne sont pas tous égaux, même au sein d'une même fratrie, il ne faut donc pas négliger les traumatismes qu'ils ont vécus et être précautionneux sur les troubles fonctionnels visibles. 

Pour consulter un ostéopathe pédiatrique, n'attendez pas trop longtemps pour "voir si tout se remet tout seul", le champ d'action d'un ostéopathe se restreint au fil des mois. Nous n'avons pas la même efficacité sur une déformation du crâne à 1 mois qu'à 6 mois par exemple. 

 

La prise en charge ostéopathique d'un bébé est très différente de celle d'un adulte. Les "manipulations" faites par l'ostéopathe sont très douces, non forcées et dans le respect de la non douleur. 

 

En bref, l'ostéopathe pour les nourrissons est indolore, douce et sans effet néfaste. Plus tôt vous emmenez votre bébé consulter, plus efficace le traitement sera. La prévention est le maître mot de l'ostéopathie, quoi de mieux que de faire une séance d'ostéopathe à un nourrisson pour harmoniser le corps et diminuer les tensions. 

Attention, l'ostéopathie n'agit pas en première intention sur les pathologies organiques, ces dernières nécessitent une prise en charge médicale. 

 

Magalie Quinti ostéopathe pour bébé et nourrisson à Monaco, Beausoleil et Cap d'Ail
Magalie Quinti ostéopathe pour bébé et nourrisson à Monaco, Beausoleil et Cap d'Ail

Quand consulter un ostéopathe pour nourrisson ?

Magalie Quinti ostéopathe pour bébé et nourrisson à Monaco, Beausoleil, Cap d'ail
Magalie Quinti ostéopathe pour bébé et nourrisson à Monaco, Beausoleil, Cap d'ail
Magalie Quinti ostéopathe pour bébé et nourrisson à Monaco, Beausoleil, Cap d'ail

Voici des exemples d'accouchements susceptibles de causer des tensions chez le nouveau-né : 

  • Un travail de plus de 8 heures ou de moins de deux heures 
  • Une grossesse multiple 
  • Une présentation par le siège, la face ou le front 
  • Une césarienne surtout faite en urgence 
  • Une circulaire du cordon ombilicale 
  • L'emploi de spatules, forceps ou ventouse 
  • La prématurité

 

Voici quelques signes qui peuvent vous amener à consulter un ostéopathe pour votre bébé : 

  • Il est crispé
  • Il est agité, pleure souvent
  • Il ne dort pas bien 
  • Il sursaute fréquemment 
  • Il se cambre en arrière pendant la tétée ou si vous le prenez aux bras 
  • Il tète mal
  • La tétée est très longue 
  • Il présente des troubles digestifs : régurgitations, coliques, constipations... 
  • Il tourne la tête que d'un côté 
  • La tête est asymétrique 
  • etc...
Magalie Quinti ostéopathe pour bébé et nourrisson à Monaco, Beausoleil, Cap d'ail
Magalie Quinti ostéopathe pour bébé et nourrisson à Monaco, Beausoleil, Cap d'ail
Magalie Quinti ostéopathe pour bébé et nourrisson à Monaco, Beausoleil, Cap d'ail

La consultation d'ostéopathie pour les nourrissons
A Beausoleil proche de Monaco

​La consultation d'ostéopathie pour les nouveaux-nés, nourrissons et enfants n'est pas identique à celle pour les adultes. Un bébé n'est pas un adulte en miniature, il faut donc connaître leurs spécificités pour être le plus efficace possible. 

Il est bien évident que l'ostéopathie ne traite pas tout, si votre enfant présente une pathologie organique, il faudra directement aller voir votre pédiatre ou les urgences pédiatriques en fonction de la gravité des symptômes. 

L'ostéopathe utilisera des techniques douces, sans trop de pression et indolores. Les mobilisations sont délicates, l'ostéopathe ne forcera jamais une manipulation, c'est le bébé qui décide quand il se relâche. 

Pendant la consultation, l'ostéopathe veillera à regarder votre enfant de la tête au pied afin de déceler les dysfonctions ostéopathiques et de les corriger pour répondre au motif de consultation ou prévenir certaines pathologies de l'enfance ou de croissance. 

​Il est possible que votre bébé pleure pendant la séance, ce ne sont pas les gestes de l'ostéopathe qui lui font mal mais la zone de traitement qui peut présenter des tensions qui le gênent. Il est important également de s'assurer qu'il ne pleure pas parce qu'il a faim, qu'il est fatigué...  L'ostéopathe fera au mieux pour limiter les pleurs. 

 

En fonction du motif de consultation et des tensions que l'ostéopathe trouve, une ou plusieurs séances seront nécessaires. Dans certains cas, une collaboration avec un kinésithérapeute ou un autre professionnel de santé sera nécessaire. 

Questions/Réponses les plus fréquentes en ostéopathie

Est-il nécessaire de faire une séance d'Ostéopathie en prévention pour mon bébé ?

La prévention est le maitre mot de l'ostéopathie. Cette dernière permet de déceler des blocages, des tensions qui seraient susceptibles de créer certains troubles fonctionnels pendant la croissance par exemple. L'ostéopathie préventive permet également d'éviter la majoration de certaines douleurs.  Au vu des contraintes auquel est soumis le nouveau-né pendant l'accouchement, il présente systématiquement des petites tensions mais il n'est pas forcé d'avoir des symptômes pour autant. 

L'Ostéopathe fait-il des manipulations avec "craquement" pour un nouveau né ?

Non, l'ostéopathe n'utilise pas ces techniques pour un nourrisson, il n'en a pas besoin pour faire son travail. Il utilisera des techniques douces, non agressives, non douloureuses pour traiter le bébé. Pendant la séance, le but est que le nouveau-né soit rassuré, apaisé et détendu. 

Peut-on donner à manger au nourrisson juste avant ou pendant la séance d'Ostéopathie ?

Oui, bien sur, il ne faut pas que votre bébé arrive en ayant faim sinon il va pleurer, s'énerver et la séance ne pourra pas se faire dans les meilleures conditions. L'idéal est de lui donner à manger environ une heure avant le traitement mais si le rendez-vous tombe pendant la tétée ou le biberon, l'ostéopathe est en mesure de continuer le traitement même s'il est en train de manger. 

Combien de séances d'Ostéopathie sont nécessaires ?

Cela dépend des motifs de consultation, de la force vitale du bébé, de l'âge de l'enfant. Une ou plusieurs séances pourront être nécessaires, chaque enfant est différent, nous ne pouvons pas prévoir à l'avance le nombre exacte de séances. 

Mon bébé me fait mal quand il tète, l'Ostéopathie peut-elle m'aider ?

L'ostéopathie peut vous venir en aide si votre bébé vous fait mal lorsqu'il tète. S'il vous fait mal, c'est qu'il n'arrive pas bien à téter. Pour cela, l'ostéopathe s'assurera d'une bonne harmonie entre les muscles de la succion et les os de la face et du crâne. L'accouchement, les positions intra-utérines ont pu créer des tensions qui entrainent des difficultés à la succion. ​Une vision globale du nourrisson sera alors nécessaire pour prendre en charge les problème de succion. N'attendez pas pour ce type de problème, l'ostéopathie est très efficace.

L'Ostéopathie peut-elle agir sur un torticolis ou une asymétrie du crâne ?

Oui, dès qu'on vous signale une asymétrie du crâne où un torticolis il faut consulter un ostéopathe. Le plus tôt c'est pris en charge et meilleur est le résultat. Certains torticolis peuvent entrainer un aplatissement du crâne, il faut donc agir vite pour éviter cela. En fonction de la sévérité du torticolis ou de l'asymétrie du crâne, une prise en charge pluridisciplinaire sera plus efficace, notamment grâce à l'aide d'un kinésithérapeute. De votre côté, il faudra appliquer certains conseils spécifiques que ces professionnels vous donneront afin de potentialiser l'effet des différents traitements. 

Ces questions ne sont que des exemples, il n'y a pas de questions bêtes, n'hésitez pas à parler de tous les sujets qui vous tracassent avec votre ostéopathe. Celui-ci prendra le temps de vous répondre. 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion