L'ostéopathe peut être consulté
en première intention

L'ostéopathie, pour quoi ?

En phase aiguë

  • lumbagos
  • blocages costo-vertébraux
  • torticolis

On s'assurera au préalable lors de notre bilan ostéopathique d'exclure des pathologies organiques ou des lésions qui ne seraient pas de notre ressort, et dans ce cas, de réorienter notre patient vers son médecin généraliste ou un spécialiste.

Pour des douleurs chroniques

  • céphalées
  • raideurs ou fatigue du dos
  • troubles digestifs (hernie hiatale, constipation..)

Ce sont des douleurs installées depuis quelques semaines à quelques années et qui ne disparaissent pas complètement. Nous apprenons à vivre avec et pensons qu'elles seront toujours présentes, or l'ostéopathie peut diminuer voire traiter ces douleurs en une ou plusieurs séances.

Après des chutes, traumatismes, accidents de voiture

  • Nombreuses séquelle en raison de l'énergie du choc accumulée
  • Os, muscles, ligaments, organes, subissent des forces de pression
  • Conséquences immédiates (douleurs, céphalées, vertiges) ou plus tardives (raideurs, arthroses, déséquilibres)

L'ostéopathe, grâce à sa palpation, et son écoute des tissus, va chercher à atténuer les conséquences des traumatismes subies par le squelette, et les organes qu'il protège. Les traumatismes peuvent être à l'origine de douleurs chroniques ou se réveillant des années après.

En prévention

 

Il est conseillé de faire une séance d'ostéopathie une à deux fois par an en prévention pour limiter les blocages articulaires dus à une accumulation de petits traumatismes. 

L'ostéopathe effectue le lien entre les renseignements donnés par le patient sur son passé traumatique, ses maladies, ses points de tension et son examen visuel et palpatoire.

A l'issue de ce bilan, une stratégie de traitement peut être mise en place sur deux à trois séances espacées de deux semaines.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion