Magalie Quinti
Ostéopathe DO
Beausoleil

Les perturbateurs endocriniens : quels sont les effets sur notre santé ?

Santé

Les perturbateurs endocriniens sont de plus en plus mis en lumière à cause de leurs effets néfastes sur notre santé. Ils sont présents dans notre environnement en grande quantité et il est parfois difficile de les identifier.

Les perturbateurs endocriniens : qu’est-ce que c’est ?

 Un perturbateur endocrinien (PE) désigne une substance ou un mélange qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)-populations.

Selon l’OMS

Un perturbateur endocrinien peut être d’origine naturelle ou synthétique et est capable de dérégler le fonctionnement hormonal.

Les perturbateurs endocriniens ont différentes manières d’interférer sur le système endocrinien :

  • Ils miment l’action d’une hormone et entrainent donc la réponse des cellules cibles de la même manière que l’hormone naturelle elle même
  • Ils bloquent la fixation sur le récepteur des cellules cibles de l’hormone qu’ils miment
  • Ils modifient les concentrations hormonales dans l’organisme en bloquant ou limitant la production ou la régulation hormonale ou les récepteurs

Zoom sur le système endocrinien

Le système endocrinien regroupe les glandes et les cellules capables de fabriquer et de sécréter des hormones qui servent de messagers chimiques entre différents organes. Le système endocrinien contrôle différentes fonctions comme la croissance, le système reproducteur, le sommeil, l’humeur…

Il est important de noter que dans notre vie nous sommes confrontés à des périodes de vulnérabilité où les effets des perturbateurs endocriniens peuvent être décuplés. En effet, pendant la grossesse et jusqu’au début de l’âge adulte, nous sommes beaucoup plus vulnérables de part la croissance et la mise en place de la puberté.

 

D’autre part, s’exposer aux perturbateurs endocriniens ne vous concerne pas uniquement, il peut y avoir un effet transgénérationnel qui expose également votre descendance.

 

Le système hormonal est complexe et fragile, plusieurs hormones interagissent entre elles pour permettre les régulations endocriniennes, il est donc simple de comprendre en quoi les perturbateurs endocriniens peuvent entrainer des dysfonctionnements hormonaux qui découlent vers certaines pathologies. Il est également bon de remarquer qu’il peut y avoir un effet cocktail entre certaines substances qui rendent délétère les perturbateurs endocriniens mais qui seule n’aurait que très peu d’effets.

Les perturbateurs endocriniens : quels sont les effets sur la santé ?

Il nous est parfois difficile de suspecter les effets des perturbateurs endocriniens sur la santé mais ils sont néfastes pour notre santé et peuvent entrainer divers troubles ou pathologies plus ou moins à long terme.

 

Il est tout d’abord important de noter que le temps d’exposition ainsi que la dose n’est pas du tout en lien avec la gravité de la pathologie. Même une exposition minime aux perturbateurs endocriniens peut entrainer une pathologie grave, en fonction du perturbateur endocrinien mais également de l’âge d’exposition car nous avons au cours de notre vie des périodes de vulnérabilité comme durant le développement foetal ou pendant la croissance.

Magalie quinti ostéopathe à monaco

Les effets sur la santé :

  • Troubles de la croissance
  • Troubles du développement neurologique
  • Cancers surtout hormono-dépendant
  • Diabète
  • Problème thyroïdien

Les effets sur le système reproducteur :

  • Abaissement de l’âge de la puberté
  • Troubles de la fertilité
  • Baisse de la qualité des spermatozoïdes
  • Cancer du sein, utérus, testicules, prostate…
Magalie quinti ostéopathe à monaco

Les perturbateurs endocriniens ont tendances à être stockés dans les graisses. Il est d’ailleurs conseillé de ne pas forcément perdre du poids pendant la grossesse pour éviter de libérer les perturbateurs endocriniens stockés dans les graisses. D’ailleurs c’est aussi le cas pour les animaux et c’est pour cela que l’on préconise souvent de ne pas manger la graisse de cuisson.

Les perturbateurs endocriniens : les sources d’expositions

Les perturbateurs endocriniens sont présents dans bon nombres de produits industriels ainsi qu’aliments et produits cosmétiques. Si vous souhaitez limiter votre exposition aux perturbateurs endocriniens, il est primordial de bien lire les étiquettes des produits que vous achetez.

Voici quelques noms de perturbateurs endocriniens connus :

  • Phtalates présents dans certains cosmétiques, produits d’entretien, solvants…
  • Parabènes utilisés comme conservateurs dans une grande partie des produits cosmétiques ou comme additifs dans certains aliments transformés
  • Bisphénol A ou BPA présents pour la fabrication de plastiques ou de résines
  • Composés polybromés ou retardateur de flammes dans certains tissus ou mobiliers
  • Pesticides présent en grand nombre dans l’agriculture, et aussi dans les sols

La liste des perturbateurs endocrinien est longue et certaines substances ne sont pas encore reconnues comme telles car il est difficile de prouver que c’est bien un perturbateur endocrinien.

Les pays font de plus en plus d’efforts pour limiter certains perturbateurs endocriniens connus en forçant les industries à mieux identifier les composants de leur produits, en limitant l’usage du plastique ou encore en interdisant certaines substances dans certains cas comme le bisphénol A pour tout contact alimentaire.

Vous l’aurez bien compris, dans notre société actuelle, il est bien difficile d’éliminer totalement l’exposition aux perturbateurs endocriniens mais quelques astuces peuvent être mises en place afin de limiter leur impact.

Un titre

Il y a de quoi devenir rapidement parano si vous voulez éradiquer tous les perturbateurs endocriniens de votre vie mais vous pouvez en éviter certains ou limiter votre exposition.

Voici quelques conseils pour y arriver

A la maison

  • Aérez régulièrement votre maison, au moins deux fois par jour pendant 15 minutes voire plus si vous avez fait des travaux ou de la peinture.
  • Nettoyez souvent votre maison.
  • Privilégiez les produits d’entretien avec peu d’ingrédients et d’origine naturelle comme le vinaigre, le bicarbonate, le savon noir ou de Marseille. Et oui pas besoin de mille produits pour avoir une maison propre ! Vous pouvez également faire vos produits ménagers ainsi que votre lessive vous-même.
  • Privilégiez les meubles ou objets bruts, naturels, non traités.
  • Lavez les textiles que vous venez d’acheter avant de les utiliser.

Pour les jouets

  • Vérifiez les normes sur les jouets et préférez un jouet avec un marquage CE.
  • Préférez les tissus bio ou labellisés pour vos confections.
  • Ouvrez les jouets pour les aérer quelques jours avant et lavez les au savon.
  • Pensez à acheter d’occasion mais vérifiez les normes et l’état des jouets.
  • Préférez les jouets en bois massif, en tissus bio ou labellisés et évitez le plastique.
  • Evitez les jouets gonflables surtout mis au soleil et les jouets qui dégagent une forte odeur.
  • Alternez souvent de jouets pour ne pas que votre enfant soit exposé de façon prolongée aux mêmes perturbateurs endocriniens.

Pour les produits de beauté

  • Privilégiez les produits simples avec peu d’ingrédients.
  • Vérifiez la composition de vos crèmes, gel douche, shampoing…
  • Préférez les produits solides ou tout simplement une huile végétale.
  • Evitez de cumuler trop de produits inutiles.
  • Trouvez une alternative aux vernis, tatouages, teintures chimiques, aérosols…

Dans l'assiette

  • Variez les aliments que vous mangez.
  • Privilégiez des aliments biologiques, de saison et locaux.
  • Evitez les plats préparés et transformés, privilégiez le fait maison.
  • Préférez des contenants en verre, céramique, inox, porcelaine ou en bois non traité.
  • Ne réchauffez pas vos aliments dans du plastique surtout pour votre bébé.
  • Evitez les boites de conserve, les aliments sous plastique.

Il est important que les personnes les plus vulnérables aux perturbateurs endocriniens soient vigilants à leur exposition comme les femmes enceintes ou allaitantes, les bébés, les enfants et les adolescents.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter votre ostéo à Beausoleil.

Magalie Quinti

Ostéopathe à Beausoleil

Proche de Monaco et Cap d’Ail

Les perturbateurs endocriniens : quelques conseils pour les éviter ou limiter l’exposition


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.