Magalie Quinti
Ostéopathe DO
Beausoleil

L’évolution de la consommation alimentaire

Santé
ostéopathe monaco

En cinquante ans, la consommation alimentaire a beaucoup évolué. Les progrès technologiques, le mode de vie de la population ainsi que l’amélioration des conditions socio-économiques ont contribué à cette évolution, en positif et en négatif.

L’alimentation et la santé

De nos jours, l’espérance de vie a augmenté mais l’espérance de vie en bonne santé a diminué.

On a beaucoup de carences nutritionnelles à cause de facteurs environnementaux comme la pollution, le tabac, l’alcool, le stress, l’obésité, la sédentarité...

L’alimentation n’est pas la même qu’il y a cinquante ans, l’arrivée des produits transformés et des plats préparés a chamboulé la façon de vivre de la plupart des français. En effet, de nos jours, les deux parents travaillent dans la plupart des cas, parfois il n’y qu’un seul parent pour s’occuper du foyer ou bien les plages horaires de travail peuvent être très grandes. En conséquence, le temps consacré pour cuisine est nettement inférieur à celui de l’époque. Les plats préparés ou les produits transformés sont une aubaine pour certaines personnes, à en oublier le vrai goût de certain produit !

Ces produits représenteraient aujourd’hui environ 48 % de nos assiettes, céréales sucrés, yaourts aromatisés, plats surgelés, sauces déjà prêtes à l’emploi ou bien préparation à cookies, le choix est vaste dans les supermarché.

Mise à part le côté pratique et rapide, les produits transformés présentent beaucoup d’inconvénients comme la présence en excès de sel, de sucre, de graisse, d’additifs (plus ou moins nocifs pour la santé). Le risque d’obésité est augmenté par la consommation de ces produits.

osteopathie nutrition
osteo monaco
ostéopathie monaco, beausoleil et cap d'ail

L’évolution de la consommation alimentaire est donc due à :

  • La modification des modes de vie
  • L’amélioration des conditions socio-économiques
  • Le progrès technologiques
  • La modification des goûts des consommateurs, de la valeur symbolique
  • Les changements sociologiques

Qu’est ce qui a changé ?

L’offre alimentaire est peu adaptée aux besoins de l’homme :

  • Abondance des sucres, des graisses et des protéines animales
  • Très forte utilisation d’ingrédients raffinés (notion de calorie vide)
  • Insuffisance d’apports en produits végétaux complexes

Une mauvaise couverture des apports nutritionnels conseillés :

  • Déséquilibre en acides gras
  • Manque de fibres alimentaires
  • Apports insuffisants de fruits et légumes et de micronutriments
  • Excès de sodium, manque de potassium

Ce qui a changé en 50 ans :

  • Diminution de la consommation des aliments à forte densité nutritionnelle : Aliments complets, légumineuses…
  • Augmentation de consommation des aliments à forte densité énergétique : boissons sucrées, produits laitiers, produits transformés...

Zoom sur les fruits et légumes 

La consommation en fruits et légumes reste insuffisante, même si elle a été multipliée par deux en quarante ans. Paradoxalement, toutes les études d’observation (SUVIMAX, INCA...) montrent que les déficits en micronutriments ne font qu’augmenter.

 

Les fruits et légumes que l’on trouve dans les supermarchés ne sont pas les mêmes qu’il y a cinquante ans. Vous pouvez déjà noter la différence entre des légumes ou fruits achetés en supermarché ou à un producteur local qui pratique une agriculture raisonnée voire biologique. L’odeur, le goût…ne sont pas comparables.

ostéopathie monaco
ostéopathie monaco et cap d'ail

La mauvaise qualité nutritionnelle des fruits et légumes est causée par :

  • L'intensification des cultures
  • L'utilisation d’additifs
  • L’utilisation des pesticides
  • L’absence de maturation
  • La pauvreté des sols
  • Le mode de durée de conservation
  • L’excès de raffinage

On dit souvent que la santé passe par l’assiette et c’est vrai, ne négligez pas la qualité de votre alimentation. Une mauvaise alimentation peut causer ou installer une douleur, c’est pour cela que votre ostéopathe veille toujours à vous informer sur ce sujet afin que le traitement ostéopathique perdure dans le temps. Tout comme certains exercices ou étirements, l’alimentation est capitale pour éviter les récidives ou la chronicité.

 

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, c’est à vous de jouer. Commencez par consommer des produits biologiques ou issu de l’agriculture raisonnée, locale et française. Evitez les produits contenants trop d’additifs et privilégiez le fait maison.

 

Magalie Quinti

Ostéopathe D.O à Beausoleil

Proche de Monaco et Cap d’Ail


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion