Santé

Les huiles essentielles sont très puissantes et efficaces, il faut donc les utiliser avec précaution et surtout vérifier les modes d’utilisations de chacune. 

En effet, pour faire une goutte d’huile essentielle, il faut plusieurs centaines de kilos de plantes, c’est pour cela qu’elles sont très puissantes.

 

Dans cet article, nous allons nous focaliser sur quatre huiles essentielles très efficaces pour les maux de tous les jours. Bien évidemment, il existe un grand nombre d’huiles essentielles et certaines peuvent avoir des propriétés similaires. 

  • La lavande vraie ou Lavandula officinalis

L’huile essentielle de lavande est LA référence en aromathérapie.

Elle est extrêmement bien tolérée par les adultes, les enfants et même les femmes enceintes de plus de trois mois et les nourrissons de plus de six mois.

Cette huile est à proscrire en cas de problèmes cardio-vasculaires importants et les personnes asthmatiques doivent demander un avis médical.

 

L’huile essentielle de lavande vraie ne présente aucun risque notoire : elle est non photosensibilisante, non dermocaustique, non irritante pour les voies respiratoires, non hépatotoxique, non hormon-like, non neurotoxique et non irritante pour la peau.

 

Ses propriétés principales : spasmolytique, calmante, sédative, vasodilatatrice, hypotensive, carminative, anti-infectieuse, antifongique, antiprotozoaire, antiparasitaire, cicatrisante et même anesthésiante locale, anti-inflammatoire, spasmolytique musculotrope.

 

Les principales indications pour cette huile essentielle :

  • Brûlures : En application locale
  • Coup de soleil : En application locale
  • Douleur pré-menstruelle : Faire un massage au niveau du bas ventre d’huile essentielle de Lavande mélangée avec une huile végétale comme l’huile d’Amande douce
  • Sinusite, bronchite, otite : En inhalation en mettant cinq gouttes dans un inhalateur
  • Anxiété, stress, insomnie, surexcitation nerveuse : En application locale au niveau du plexus solaire ou des poignets
  • Crampe, rhumatisme : En application locale
  • Piqure d’insecte : En application locale
  • Migraine : En application locale

 

Attention, il existe plusieurs variétés d’huile essentielle de lavande qui n’ont pas du tout les mêmes propriétés.

  • La menthe poivrée ou Mentha Piperita

L’huile essentielle de menthe poivrée est déconseillée pour les personnes cardiaques et interdite pour les femmes enceintes et allaitantes, les nourrissons et les enfants.

Seuls les adultes et les adolescents peuvent l’utiliser.

 

Elle est non photosensibilisante, non dermocaustique, non irritante pour les voies respiratoires, non hépato-toxique, non cortison-like.

Par contre, elle est irritante pour la peau, œstrogène-like et neurotoxique.

Il est donc nécessaire de la diluer lors de l’application locale, de ne pas l’utiliser sur une longue durée sans avis médical et de respecter les dosages et les dilutions.

 

Ses propriétés principales : antalgique locale, tonique, stimulante, antibactérienne, antivirale, antifongique, antiparasitaire, antispasmodique, anti-inflammatoire, cholagogue, cholérétique, hormon like.

 

Les principales indications pour cette huile essentielle :

  • Nausée, vomissement, mal des transports : En application locale sous le nez ou par voie orale
  • Migraine, maux de tête, vertiges : En application locale. Attention ne pas mettre plus de deux gouttes et ne pas l’appliquer seule sur le long court
  • Choc, coup : En application locale
  • Démangeaison : En application locale
  • Sciatique, névralgie, tendinite, arthrite, rhumatisme : En application locale
  • Fatigue physique et nerveuse : En application locale sous le nez ou par voie orale
  • Difficulté à se concentrer : En application locale sur le méridien de l’estomac (point 36E) ou par voie orale

 

Attention : Il ne faut pas la diffuser seule et veillez à ne pas en prendre trop et sur une trop longue période. 

  • L’hélichryse italienne ou Helichrysum Italicum

Cette huile essentielle est également connue sous le nom d’immortelle.

Elle est réservée aux adultes et aux adolescents et est déconseillée en cas de règles abondantes et de traitement anticoagulant.

Elle s’utilise principalement en application cutanée.

 

Elle est non dermocaustique, non oestogène-like, non photosensibilisante, non irritante pour la peau, non hépatotoxique, non neurotoxique et non irritante pour les voies respiratoires.

Par contre, elle est cortison-like.

 

Ses propriétés principales : anti-hématome, cicatrisante, drainante, circulatoire, mucolytique, expectorante, anti-inflammatoire, antibactérienne.

 

Les principales indications pour cette huile essentielle :

  • Hématomes
  • Cicatrices, vergetures
  • Entorses
  • Cernes
  • Couperose
  • Acouphènes
  • Inflammation : arthrite, canal carpien… 
  • La Gaulthérie couchée ou gautheria procumbens

Cette huile essentielle est cousine de la Gaulthérie odorante et elles ont beaucoup de similitudes.

Elle est réservée pour un usage externe uniquement.

 

Elle est déconseillée pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de six ans. Ne pas l’utiliser lorsque l’on prend un traitement anti-coagulant.

 

Elle est non photosensibilisante, non dermocaustique, non hépatotoxique, non irritante pour les voies respiratoires, non hormon-like et non neurotoxique.

Par contre, elle est irritante pour la peau. Il est donc important de toujours diluer cette huile essentielle.

 

Ses propriétés principales : antalgique, anti-inflammatoire, antirhumatismale, antispasmodique et effet chauffant.

 

Les principales indications pour cette huile :

  • Tendinite, torticolis, rhumatisme, arthrose, arthrite
  • Muscles fatigués et douloureux, crampes, courbatures
  • Maux de tête

 

Attention : Elle est a proscrite chez les personnes allergiques à l’aspirine.

 

Toutes ces huiles essentielles peuvent aider l’ostéopathie en diminuant une inflammation ou un hématome par exemple.

L’aromathérapie est un bon allié naturel pour les petits traumatismes de la vie courante. Attention tout de même à ne pas tomber dans l’excès, certaines pathologies nécessitent une prise en charge par la médecine traditionnelle en première intention. Il faut veiller à ne pas retarder un diagnostique en voulant à tout prix se soigner de façon naturelle.

 

Il est préférable de tester chaque huile avant de les utiliser pour vérifier qu’il n’y ait pas de réaction.

Il est conseillé de s’adresser à un professionnel de l’aromathérapie pour une utilisation personnalisée des huiles essentielles en rapport avec ses antécédents médicaux.

 

 

Magalie Quinti

Ostéopathe D.O à Beausoleil

Proche de Monaco, 98000


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion