Sport

La périostite tibiale est la bête noire de tous les sportifs. Elle est généralement très douloureuse et peut contraindre le sportif à s’arrêter. Qu’est ce que la périostite tibiale et que peut apporter l’ostéopathie ?

Qu’est-ce que la périostite tibiale ?

La périostite tibiale ou périostose ou shin splints est un syndrome de surmenage au niveau du périoste de la crête tibiale.

Le périoste est une fine membrane qui entoure l’os.

 

Elle se situe généralement au niveau du bord interne du tibia, et est dues à une hypersollicitation des insertions osseuses des muscles tibial postérieur ou des fléchisseurs commun des orteils voire du soléaire.

Ostéopathe du sport à Monaco, Beausoleil et Cap d'Ail Magalie Quinti vous informe sur la périostite tibiale
Magalie Quinti ostéopathe monaco beausoleil et cap d'ail

Les facteurs favorisants une périostite tibiale :

  • Courses de fond : jogging, cross-country, marathon…
  • Sports avec sauts, impulsions, démarrage rapide comme les sports collectifs, la danse…
  • Défauts de techniques de courses
  • Caractéristiques physiques du sportif : pied plat, ancienne blessure, surpoids, mauvaise posture…
  • Défauts de matériel : chaussures inadaptées ou usées
  • Modification de l’intensité de l’entraînement ou reprise du sport trop intensive
  • Entraînement sur des sols trop durs
  • Echauffement insuffisant
  • Surmenage
  • Peu d’étirements
  • Hydratation et nutrition inadaptées
  • Etc…
Ostéopathe spécialisée dans le sport, Magalie Quinti travaille à Beausoleil, Cap d'Ail et Monaco
Magalie Quinti ostéopathe monaco Beausoleil et cap d'ail

Les symptômes d’une périostite 

  • Douleur mécanique au niveau du tiers moyen de la partie interne du tibia
  • Tuméfaction allongée le long de la face antéro-interne du tibia
  • Augmentation de la température cutanée
  • Douleur à la palpation de la tuméfaction
  • Douleur lors de sauts en appui unipodal
  • Diminution des performances sportives

La douleur peut être bilatérale dans 50 % des cas, c’est-à-dire que les deux tibias peuvent être touchés. C’est une douleur mécanique qui survient lors de la pratique sportive et est calmée par le repos.

 

Les diagnostics différentiels les plus fréquents :

  • Fracture de fatigue : micro-fractures au sein de l’os
  • Syndrome des loges
  • Tendinite du muscle tibial antérieur

 

Il est important de prendre au sérieux le traitement de la périoste tibiale car les récidives sont très fréquentes et l’évolution vers des périostes chroniques est possible. Pour éviter ceci, il faut la prendre en charge au plus vite.

Les différents traitements de la périostite tibiale

En premier lieu, l’arrêt du sport est indispensable pour éviter d’augmenter le temps de récupération. Un arrêt sportif absolu de 15 jours minimum pour les formes simples et pouvant aller jusqu’à deux mois dans les formes rebelles est nécessaire.

Néanmoins, vous avez la possibilité de pratiquer un sport sans impact comme la natation.

Vous pouvez glacer la zone pour diminuer l’inflammation.

Magalie Quinti ostéopathe spécialisée dans le sport et la pédiatrie vous explique comment prendre en charge la périostite tibiale
Magalie Quinti ostéopathe du sport à Beausoleil, Cap d'Ail et Monaco
Etirement ostéopathe du sport Magalie Quinti à Beausoleil, Monaco et Cap d'Ail

En second temps, il est nécessaire de trouver les facteurs qui favorisent l’apparition de la périostite afin d’en venir à bout le plus rapidement possible.

Pour cela, en fonction de chacun, il faudra peut-être faire un rééquilibrage alimentaire, changer les chaussures, modifier les entraînements, vérifier la dynamique posturale…

L’ostéopathie est très efficace dans la prise en charge des périostites tibiales car elle peut modifier les facteurs physiques.

En effet, un blocage à la cheville, un décalage du bassin ou une tension vertébrale peuvent modifier le schéma postural et entraîner de mauvais appuis plantaires.

Par un travail doux et global, l’ostéopathe veillera à rétablir une dynamique posturale correcte afin que la répartition des forces au niveau des deux membres inférieurs soit bonne. Le but est de retrouver un bon équilibre du corps.

 

Le traitement ostéopathique de la périostite est plus ou moins long en fonction de l’avancée de celle-ci et des facteurs favorisants.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe.

 

Magalie Quinti

Ostéopathe à Beausoleil

Proche de Monaco et Cap d’Ail


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion