Généralité en ostéopathie
Ostéopathe Monaco et Beausoleil Magalie Quinti

L’ostéopathie a été officiellement reconnue en 2002 en France.

C’est une profession paramédicale de première intention, c’est-à-dire que vous n’avez pas besoin de consulter un médecin ni d’avoir une ordonnance pour voir votre ostéopathe.

De ce fait, ce dernier doit être capable d’évaluer si votre motif de consultation est de son ressort ou non. 

Pourquoi l'ostéopathie n'est pas remboursée par la sécurité sociale ?

La sécurité sociale ne rembourse pas l’ostéopathie pour diverses raisons.

 

Tout d’abord parce que le prix des consultations est très variable en fonction des praticiens et de la zone géographique où vous vous trouvez. Le prix moyen d’une consultation se situe entre 50 et 60 euros (en consultation au cabinet).

Il est donc très difficile de trouver un prix correct pour la part de remboursement de la Sécurité Sociale. Il faudrait imposer un tarif pour tous les ostéopathes et certains pratiqueraient des dépassements d’honoraires, ce qui ne changerait pas grand-chose à la situation actuelle.

Mais comment évaluer la part de remboursement ? Combien de séances par an faut-il prendre en charge ?

Vous l’aurez compris, c’est un sujet très sensible et compliqué !

 

Ensuite, l’ostéopathie étant une profession de première intention, aucune prescription médicale n’est nécessaire et donc la sécurité sociale ne peut pas évaluer la pertinence des séances d’ostéopathie.

 

En sommes, la Sécurité Sociale ne rembourse pas l’ostéopathie et n’est pas prête de le faire, à mon avis ! 

Et la mutuelle dans tout ça ?

De plus en plus de mutuelles remboursent l’ostéopathie ce qui prouve la confiance portée à cette profession.

En effet, les mutuelles préfèrent rembourser quelques séances d’ostéopathie par an plutôt que de rembourser des frais médicaux beaucoup plus importants. Elles ont compris que l’ostéopathe pouvait prévenir certains troubles musculo-squelettiques et que rembourser une séance d’ostéopathie coûtait moins chère qu’une opération par exemple !

 

Les contrats récents prennent généralement en charge l’ostéopathie.

Chaque mutuelle fonctionne différemment, certaines remboursent un certain montant sur l’année, d’autres remboursent un certain montant par séance avec un plafond maximum.

 

Si votre contrat est ancien et qu’il n’a pas été mis à jour, il est possible que les séances d’ostéopathie ne vous soient pas remboursées. Vous pouvez discuter avec votre mutuelle pour faire rentrer le remboursement de l’ostéopathie ou de le rajouter en négociant une augmentation minime de votre contrat actuel.  

 

En France, depuis peu, les employeurs ont l’obligation de proposer la mutuelle de leur choix (financée au minimum à 50 %) à leurs employés. Ces derniers peuvent refuser. 

Que faire pour être rembourser ?

Tout d’abord, il faut veiller à ce que votre mutuelle prenne en charge l’ostéopathie.

 

La démarche à suivre :

  • Demandez une facture à votre praticien sur laquelle figure :
    • Le tampon et la signature de l’ostéopathe
    • Le prix
    • La date de la consultation
  • Envoyez la facture directement à la mutuelle SANS passer par la Sécurité Sociale.
Ostéopathe Monaco et Beausoleil Magalie Quinti

Le remboursement est plus ou moins rapide en fonction de votre mutuelle.

N’hésitez pas à contacter votre mutuelle pour savoir si elle prend en charge l’ostéopathie.

 

 

Magalie Quinti

Ostéopathe D.O à Beausoleil

Proche de Monaco 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion