Pédiatrie

 

Le youpala est un article de puériculture destiné à faire marcher un bébé avant même qu’il ait fait l’apprentissage de la marche.

 

Les avis sont très partagés sur le trotteur, les professionnels de santé décrient sa dangerosité alors que certains parents adorent.

 

Le youpala et le manque de sécurité :

  • Aux Etats-Unis : 12 à 40 % des bébés se sont blessés en l’utilisant
  • Au Canada : il est interdit à la vente depuis 2004
  • L’association européenne pour la sécurité de l’enfant demande son interdiction depuis des années surtout à cause des chutes dans les escaliers
  • En France : il est interdit dans les crèches et chez les assistantes maternelles

Le youpala et la marche : 

Beaucoup de parents investissent dans le trotteur pour que leur bébé marche plus tôt.

 

Malheureusement, un enfant mis trop tôt dans le youpala risque de ne pas passer par l’étape du quatre pattes, qui est un moment important dans le développement du nourrisson (intégration de certains réflexes primitifs et apprentissage du langage).  

 

Le youpala favorise également un développement « atypique », comme par exemple :

  • La marche sur la pointe des pieds
  • Des possibles déformations au niveau des pieds, des jambes et des hanches
  • Des troubles de la posture car le youpala donne la possibilité à l’enfant de marcher sans développer ses muscles posturaux et donc il n’aura pas un tonus postural adéquat pour marcher sans le trotteur. De ce fait il pourra également avoir des troubles de l’équilibre.
  • Des perturbations de la découverte de l’espace avec son corps

 

Conseil : 

L’idéal est de laisser l’enfant évoluer sans artifice, à sa vitesse, au sol et avec de l’espace.

L’apprentissage de la marche passe par le plat dos, le plat ventre, le retournement et le quatre pattes.

C’est en laissant l’enfant évoluer au sol qu’il apprendra à marcher. 

 

Si malgré tout vous souhaitez utiliser le youpala :

  • Attendez que votre bébé puisse s’asseoir tout seul (pas avant 8/9 mois)
  • Ne le laissez pas dans le trotteur plus de 15 minutes par jour
  • Soyez présent lors de son utilisation car les accidents arrivent très vite (chute dans les escaliers, percussion d’objets, meubles ou murs à grande vitesse sans possibilité de freiner ou reculer, chute en arrière avec le trotteur…)

 

 

 

Magalie Quinti

Ostéopathe D.O à Beausoleil

Proche de la Principauté de Monaco


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion