Magalie Quinti
Ostéopathe DO
Beausoleil

Comment soulager l’aponévrosite plantaire ou la fasciite plantaire avec l’ostéopathie ?

Ostéopathie et pathologies

Vous souffrez d’une douleur au niveau de la voute plantaire ? Vous n’arrivez pas à poser le talon au sol sans ressentir de douleurs ? Et si c’était une aponévrosite plantaire ou une fasciite plantaire ?

Mais qu’est-ce qu’une fasciite plantaire ? Comment peut-on la soulager ? Vers quels professionnels de santé se tourner ? Pourquoi consulter un ostéopathe lorsque l’on souffre d’une aponévrosite plantaire ?

L’aponévrosite plantaire : Qu’est-ce que c’est ?

L’aponévrosite plantaire est également appelée fasciite plantaire. C’est une douleur au niveau de l’aponévrose plantaire.

Zoom sur l’aponévrose plantaire

L’aponévrose plantaire ou le fascia plantaire est une bande épaisse et fibreuse composée tissu conjonctif. Elle est située au niveau de la face plantaire du pied avec un faisceau central, latéral et médial. Elle s’étend du calcanéum (le talon) jusqu’aux orteils.

En position debout, le fascia plantaire est en étirement. Il permet l’équilibre, l’amortissement, la propulsion et le soutien de l’arche plantaire.

La douleur lors d’une aponévrosite plantaire se situe au niveau du talon. Elle est présente généralement lorsque le pied supporte le poids du corps. Elle est plus important au lever puis diminue progressivement pour revenir ensuite dans la journée en marchant ou en restant debout longtemps par exemple. Le talon est sensible au toucher, c’est d’ailleurs un des tests qui permettent de faire le diagnostic. Le médecin peut demander une radio et/ou une IRM afin d’éliminer d’autres causes comme une épine calcanéenne, une lésion du fascia plantaire voire même une fracture.

 

Cette douleur est généralement causée par une trop forte traction au niveau du fascia plantaire qui peut survenir soudainement ou suite à un stress progressif des tissus.

 

La fasciite plantaire n’est pas réserver qu’aux sportifs, elle peut toucher les sédentaires, les femmes portant fréquemment des talons hauts par exemple. Voici une liste des différents facteurs de risque.

ostéopathe pour douleur au talon

L’aponévrosite plantaire : Les différents facteurs de risque

Les personnes d’environ 45 ans semblent les plus touchées et notamment les femmes.

Les différents facteurs de risque sont :

ostéopathie pour l'aponévrosite plantaire
  • Une mauvaise dynamique du pied comme un pied plat ou un pied creux
  • Un trouble de la posture
  • Une activité sportive trop importante
  • Un sur entrainement
  • Une absence d’échauffement
  • La pratique de sport avec chocs comme la course à pied
  • Un travail avec des contraintes répétées comme le port de charges lourdes
  • Une surcharge pondérale : obésité ou grossesse
  • Le port de chaussures usées ou non adaptées à la pratique sportive
  • Certaines pathologies comme la spondylarthrite ankylosante

L’aponévrosite plantaire : Vers quels professionnels de santé se tourner ?

Lorsque l’on souffre d’une aponévrosite plantaire, il est important de prendre conscience que la guérison peut être longue surtout si vous ne suivez pas les recommandations des professionnels de santé qui vous suivent pour cette pathologie et que vous ne corrigez pas les facteurs favorisants l’apparition de la fasciite plantaire. Une prise en charge pluridisciplinaire est généralement préconisée afin de venir à bout de celle-ci.

L’ostéopathe

L’ostéopathie est conseillée lorsque vous souffrez d’aponévrosite plantaire. Après avoir éliminé de potentiels diagnostics différentiels, votre ostéo sera en mesure de vous prendre en charge pour une aponévrosite plantaire. Il procèdera tout d’abord à un interrogatoire afin de trouver le ou les facteurs qui ont déclenché cette fasciite plantaire. Votre ostéopathe ne se contentera pas de regarder votre pied, il procèdera à un examen clinique complet afin de trouver les différentes zones de votre corps qui influencent votre pied. En effet, un blocage au niveau de la cheville, du genou de la hanche voire même au niveau vertébral. Un trouble de la posture peut également entrainer une mauvaise répartition du poids au niveau des membres inférieurs ce qui favorise l’apparition de l’aponévrosite plantaire.

En fin de consultation, des conseils seront donnés afin de soulager les douleurs et de reprendre le sport au plus vite. Vous trouverez ces conseils dans la partie prévention.

Une prise en charge en kinésithérapie est conseillée afin de détendre la zone par des massages par exemple mais également de procéder à des ondes de chocs. Il pourra également travailler sur le renforcement musculaire du pied et des zones en déséquilibres et travailler sur la proprioception.

Pour avoir des séances de kinésithérapie, à l’inverse de l’ostéopathie, vous devez d’abord consulter votre médecin traitant afin d’avoir une ordonnance.

Le kinésithérapeute

Le podologue posturologue

En plus de séances chez le kiné et l’ostéo, vous pouvez faire un bilan posturologique chez un podologue posturologue afin de vérifier si la dynamique du pied est correcte et s’il est nécessaire de faire des semelles orthopédiques. Il pourra également vous donner des exercices de renforcement du pied.

Le kinésio-taping peut être d’un grand soutient pendant le traitement de la fasciite plantaire. L’efficacité du tape repose sur une bonne connaissance de la pose d’un ou de plusieurs tapes, pensez à consulter un thérapeute qui est formé au kinésio-tape. D’autre part, en fonction de l’évolution de la pathologie, votre ostéo pourra adapter sa pose de tape voire décider d’en mettre ou de ne pas en poser.

La pose de tape

L’aponévrosite plantaire : La prévention

Après avoir identifié les facteurs de risque, et suivi les divers traitements, il est important de pratiquer des gestes ou des exercices préventifs afin d’éviter les récidives.

Voici quelques conseils pour prévenir l’aponévrosite plantaire :

  • Portez des chaussures adaptées au sport que vous pratiquez et pensez à les changer régulièrement afin que l’usure de la chaussure ne devienne pas un facteur de risque.
  • Faites attention au surentrainement, pensez à bien organiser votre planning d’entrainement et à varier les exercices en incluant des étirements globaux et ciblés au niveau du fascia plantaire.
  • Pensez à bien vous échauffer avant de commencer votre entrainement.
  • Gardez votre poids de forme.
  • Faites des séances d’ostéopathie en prévention afin de vérifier votre posture.

Les conseils de votre ostéo pour soulager vos douleurs :

Massez vous le pied

massage pied
  • Avec vos mains : appuyez fermement sur le dessous de votre pied

 

  • A l’aide d’une balle : mettez la sous votre pied et faites la rouler doucement. Vous pouvez prendre différents types de balle, soit une balle de tennis si la douleur est très importante, une balle de golf pour avoir un support plus dur ou alors une balle à picot spécial massage pour masser en profondeur le fascia plantaire.
massage balle ostéopathe monaco et Cap d'ail

Renforcez votre pied

  • Posez une serviette sur le sol, posez vos pieds d’un côté de la serviette et le but va être de ramener le plus de serviette vers vous.

 

  • Travaillez la proprioception de votre pied à l’aide d’une planche d’équilibre ou un tapis d’équilibre ou tout simplement sur un coussin. Mettez vous d’abord avec les deux pieds sur votre coussin et gardez l’équilibre, puis faites la même chose avec les yeux fermés, puis avec un seul pied et les yeux ouverts puis les yeux fermés. Vous pouvez aussi compliquer l’exercice en demandant à quelqu’un de vous envoyer une balle pendant l’exercice avec les yeux ouverts bien évidemment !

Etirement de la chaine postérieure des membres inférieurs

ostéopathie pour étirement du fascia plantaire
ostéopathe monaco et Cap d'ail
  • Etirez le fascia plantaire en posant votre avant pied et les orteils contre un mur. Maintenez cet étirement pendant 30 secondes puis recommencez.

 

  • Etirez les mollets en vous appuyant cotre un mur avec vos mains et en avançant votre bassin vers le mur avec la jambe avant pliée et la jambe arrière tendue et les deux talons au sol.

 

  • Etirez toute la chaîne postérieure en vous allongeant au sol avec les jambes tendues contre un mur. Vous pouvez rester dans cette position pendant 2 à 5 minutes.
étirement mollet ostéopathe à monaco et Cap d'ail

Pensez à faire tous ces exercices et étirements tous les jours, vous pouvez même les faire plusieurs fois par jour. Attention tout de même pour les étirements longs, faites les à distance d’une pratique sportive.

N’hésitez pas à prendre contact avec votre ostéo pour plus de détails.

 

Magalie Quinti

Ostéopathe à Beausoleil

Proche de Cap d’Ail et Monaco


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion