Magalie Quinti
Ostéopathe DO
Beausoleil

L’apprentissage de la motricité du bébé de 0 à 6 mois

Pédiatrie

Tous les enfants qui ne présentent pas de pathologies sont programmés à découvrir seul leur motricité. Jour après jour, l’enfant construit sa motricité à son propre rythme.

Il est important de ne pas brûler les étapes car chacune d’entre elles sont primordiales au bon développement moteur de l’enfant.

La découverte du corps

Les fondations de la motricité se font jusqu’à 6 mois environ.

Dès les premiers jours, bébé apprend à découvrir son corps. Il ouvre ses mains, les porte à son visage, commence à attraper ses pieds… c’est le début de la motricité.

Un bébé qui bouge beaucoup sera à plus à l’aise avec l’apprentissage de la motricité.

 

Il est capital de laisser bébé évoluer à son rythme, ce qui compte dans le développement moteur, c’est la qualité et non la précocité. Afin que bébé soit le plus à l’aise possible dans l’acquisition de la marche, il faut que chaque étape du développement soit acquise. Toutes les étapes sont importantes car elles permettent de mettre en place des réflexes de protection, elles permettent également à l’enfant d’évoluer en toute sécurité et de pouvoir se sortir de toutes les positions sans rester coincé.

Les différentes acquisitions motrices de 2 à 6 mois

  • Suit du regarde, tourne la tête d’un côté et de l’autre
  • Tient sa tête droite lorsqu’il est tenu dans le bras
  • Sur le dos, bouge symétriquement les quatre membres, porte les mains au visage, attrape ses pieds
  • Saisit des objets
  • Se met sur le côté
  • Sur le ventre, prend appui sur ses avant-bras et relève sa tête
  • Se retourne du ventre au dos puis du dos au ventre
ostéo Monaco et cap d'ail pour bébé

Ce que vous pouvez faire :

  • Stimuler la rotation de la tête de votre bébé avec votre regard puis un objet (ne pas faire cet exercice trop loin de ses yeux)
  • Favoriser la préhension, faire prendre conscience de son corps en posant ses mains sur votre visage, en embrassant ses mains, ses pieds, jouer avec ses mains et pieds
  • Lui faire attraper ses pieds avec ses mains
  • Faire rouler votre bébé sur le côté avant de le porter (penser à le faire des deux côtés)
  • Lui faire attraper ses pieds et le faire rouler d’un côté et de l’autre

A éviter :

  • Ne mettez pas votre bébé en position assise s’il n’en est pas capable tout seul
  • Ne pas le laisser dans un transat ou un cosy
  • Ne pas utiliser de Youpala
  • Ne pas précipiter les étapes de développement
  • Ne pas trop stimuler votre bébé
  • Ne pas mettre de chaussure à votre bébé

Il est important de privilégier l’éveil de votre enfant au sol, en lui laissant de l’espace pour bouger, commencer à se déplacer. Ne le fixer pas dans une position surtout si elle n’est pas acquise comme le mettre assis contre des coussins car votre bébé pourrait ne pas continuer son apprentissage au sol et voudrait directement passer aux positions verticales.

Plus votre bébé sera mis sur le ventre, en période d’éveil, et plus cette position sera confortable pour lui. Jusqu’à deux mois, il peut ne pas être très à l’aise avec cette position car c’est difficile pour lui de tenir sa tête. Vers cinq mois il faudrait que cette position lui soit confortable car la majorité des prochaines acquisitions motrices se font via la position sur le ventre.

La transition entre la découverte du corps et la verticalité se fait grâce aux changements de position et aux déplacements au sol.

Ce qui peut gêner au développement de la motricité

L’apport de l’ostéopathie

L’apprentissage de la motricité peut être ralenti par divers facteurs :

bébé ostéopathe

Les objets de puériculture : Maxy-cosy, transat, cocoonababy, parc, hamac ne sont pas conseillés pour le développement de la motricité. Que ce soit en période d’éveil ou de sommeil, éviter de laisser votre bébé trop longtemps dedans.

ostéopathe pour bébé

L’anticipation par la famille de certains gestes : Souvent, la chose la plus importante pour votre entourage mais également pour vous est de voir votre enfant assis ou marcher. Mais pour y arriver, il est primordial de laisser votre bébé évoluer à son rythme notamment pour l’apprentissage au sol.

Certaines pathologies : Torticolis, plagiocéphalie, brachycéphalie, une asymétrie, des reflux peuvent limiter certains mouvements comme le retournement d’un côté, l’appui sur les deux coudes, la position sur le ventre…

Un bébé hypertonique ou hypotonique : Un bébé hypertonique va être très raide alors qu’un bébé hypotonique sera mou. Dans les deux cas, les mouvements seront difficiles à faire.

L’ostéopathie peut aider à éliminer certains facteurs en traitant les déséquilibres du corps. Les pathologies comme le torticolis et la plagiocéphalie sont des motifs de consultation fréquents en ostéopathie pédiatrique. Des progrès majeurs peuvent être visibles juste après une séance d’ostéopathie.

 

Il est bien évident que votre ostéopathe spécialisée en pédiatrie se fera une joie de vous conseiller sur la meilleure façon d’aider votre enfant à développer sa motricité. Magalie Quinti vous conseillera sur les outils les plus adaptés pour accompagner la motricité de votre bébé.

ostéopathe pour nourrisson à Monaco, Cap d'Ail et Beausoleil

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe.

 

Magalie Quinti

Ostéopathe D.O à Beausoleil

Proche de Monaco et Cap d’Ail

Pour recevoir les nouveaux conseils de votre ostéo

Envoyé !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion